L'inflation mensuelle aux États-Unis est repassée en février en terrain positif pour la première fois depuis octobre, selon l'indice CPI publié mardi par le département du Travail.

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'indice des prix à la consommation a progressé de 0,2% par rapport à janvier comme l'attendaient les analystes, portée par un rebond des prix énergétiques.

Sur un an, l'inflation a par ailleurs été nulle en février après être tombée dans le rouge en janvier pour la première fois depuis 2009.

Le rebond mensuel intervient après trois mois consécutifs de baisse des prix qui avait culminé en janvier avec une dégringolade de 0,7%, la plus forte jamais enregistrée depuis fin 2008 et la crise financière.

L'indice a été notamment porté par la première hausse des prix énergétiques (+1,0%) depuis huit mois. Les carburants (+2,4%) ou le mazout de chauffage (+1,9%) ont contribué à ce rebond après des mois de baisse alimentée par la chute des cours mondiaux du brut.

Hors alimentation et énergie, les prix à la consommation s'affichent en hausse de 0,2% sur un mois, indique le ministère.

La Réserve fédérale (Fed) a fait de son objectif de 2% d'inflation annuelle une des conditions de normalisation de sa politique monétaire et d'un premier relèvement de ses taux directeurs.

Elle tient toutefois davantage compte de l'autre indice associé aux dépenses de consommation (PCE) établi par le département du Commerce qui a fait apparaître en janvier une nette décélération de l'inflation annuelle à +0,2%.