Source ID:; App Source:

Mashable reçoit 17 millions de Time Warner

Mashable, site internet spécialisé dans l'actualité technologique et de... (PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK)

Agrandir

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Mashable, site internet spécialisé dans l'actualité technologique et de divertissement, a annoncé jeudi avoir levé 17 millions de dollars grâce à Time Warner Investments, afin de financer ses projets d'expansion.

Mashable, basé à New York et fondé en 2005, revendique quelque 40 millions de visiteurs uniques par mois et 20 millions d'abonnés sur les médias sociaux.

Time Warner Investements, une filière du conglomérat Time Warner, notamment propriétaire des chaînes CNN et HBO, qui s'est récemment départi de Time Inc., sa division magazine, investit ainsi dans un média d'avenir.

Cette collecte de fonds - la dernière d'une série d'investissements dans le secteur des médias numériques - permettra à Mashable d'embaucher quelque 100 employés.

Avec ces investissements, le site devrait accroître sa présence dans des secteurs en pleine croissance comme la «production vidéo sur toutes les plateformes» et d'embaucher des rédacteurs.

«Quand j'ai lancé Mashable il y a près de dix ans, je voulais voir comment Internet pourrait changer le monde. Depuis l'année dernière, les médias numériques ont grandement accéléré dans cette voie et Mashable est en plein coeur de ce mouvement», indique Pete Cashmore, fondateur et PDG de l'entreprise.

L'entreprise avait déjà embauché des rédacteurs et des commerciaux à Londres et à Los Angeles, ainsi que des reporters en Australie et en Ukraine quand le site a commencé à étendre sa couverture.

Mashable a également conçu Velocity, une technologie qui sert à prédire et à suivre le cycle de vie d'un contenu numérique viral, et dont l'entreprise vend les droits aux firmes de communication.

Avant Mashable, Vox Media, qui détient des sites d'information comme The Verge et SB Nation, avait également levé de nouveaux capitaux l'an dernier, lui conférant une valeur de 380 millions de dollars.

D'autres médias, comme le groupe Buzzfeed, suivent la même trajectoire. Ce dernier a dévoilé, en août dernier, un plan d'expansion financé par l'injection de 50 millions de dollars de capital-risque.

Alors que Vice Media, basé à Brooklyn et qui connaît une forte résonance chez les 18-34 ans, a obtenu 500 millions de dollars en financements, qui porte sa valeur à 2,5 milliards dollars.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer