Après avoir baissé pendant trois mois consécutifs, le nombre de personnes ayant touché des prestations d'assurance-emploi régulières était pratiquement inchangé en février, s'établissant à 528 900, a révélé jeudi Statistique Canada.

LA PRESSE CANADIENNE

Comparativement à un an plus tôt, le nombre de prestataires était en baisse de 7,4%, a ajouté l'agence fédérale.

Un certain nombre de provinces ont connu une diminution du nombre de prestataires en février, et les plus fortes baisses en pourcentage ont eu lieu à l'Île-du-Prince-Édouard, au Manitoba et en Saskatchewan.

La Colombie-Britannique, Terre-Neuve-et-Labrador et le Nouveau-Brunswick ont enregistré des baisses moins marquées, alors qu'il y a eu peu de variation dans les autres provinces.

Le nombre de prestataires au Québec a peu varié en février, après trois mois de repli. Montréal a également connu peu de variation, après trois baisses mensuelles consécutives.

Le nombre de demandes initiales et renouvelées a diminué de 15 200 (-6,3%) pour atteindre 223 900 en février, ce qui a plus que contrebalancé la hausse observée le mois précédent. La plus forte baisse en pourcentage du nombre de demandes en février a été enregistrée au Québec (-7,9%), suivi de l'Ontario (-7,4%) et du Nouveau-Brunswick (-6,8%).

Des baisses plus faibles ont eu lieu en Alberta (-5,5%), en Colombie-Britannique (-4,2%) et en Saskatchewan (-3,2%). Parallèlement, le nombre de demandes a légèrement diminué en Nouvelle-Écosse (-2,8%) et au Manitoba (-1,8%), tandis qu'il y a eu peu ou pas de variation à Terre-Neuve-et-Labrador et à l'Île-du-Prince-Édouard.