L'agence d'évaluation financière Standard and Poor's a annoncé mercredi qu'elle relevait d'un cran, de «A+» à «AA-», la note du géant informatique IBM, avec perspective stable, en raison de son basculement sur les activités de logiciels et de services.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«La perspective est stable, illustrant la bonne position d'IBM sur le marché et la stabilité de ses flux de trésorerie», a précisé S&P dans un communiqué, jugeant que le profil de risque du groupe new-yorkais était passé de «solide» à «excellent», grâce au repositionnement du groupe ces dernières années sur les secteurs «stables» des services et des logiciels.

IBM, qui a cédé en 2005 son activité d'ordinateurs, se concentre désormais sur le marché entreprises, ne gardant pratiquement plus côté matériels que des serveurs, qui ne représentent qu'une part mineure de son chiffre d'affaires.

Aujourd'hui, les logiciels et services représentent environ 84% du bénéfice d'exploitation, avec «des tendances d'exploitation stables et des marges plus élevées» que les matériels.

«Nous prévoyons qu'IBM compensera les pressions sur les marges dues à un secteur très concurrentiel par des réductions de coûts et une efficacité améliorée», a souligné une analyste de S&P, Molly Toll-Reed, citée dans le communiqué.

L'action IBM perdait 0,68% à 195,12$ vers midi à la Bourse de New York.