Les prix des logements aux États-Unis ont progressé en mars pour le deuxième mois de suite, selon l'enquête Case-Shiller publiée mardi par Standard and Poor's.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Les prix des logements à la vente dans les 20 plus grandes métropoles américaines ont progressé de 0,1% par rapport au mois précédent, en données corrigées des variations saisonnières, a indiqué l'agence de notation dans un communiqué.

En dépit de cette hausse, l'indice S&P Case-Shiller des prix des logements dans ces 20 agglomération, établi en données brutes, a continué de baisser (très légèrement) pour le septième mois d'affilée et est tombé en mars à son niveau le plus faible depuis octobre 2002.

En glissement annuel, sa baisse a ralenti à 2,6% en mars, contre 3,5% en février. Le recul des prix révélé par l'enquête Case Shiller est légèrement inférieur à la prévision médiane des analystes qui donnait une baisse de 2,8%.

«Bien qu'il y ait eu des améliorations dans certaines régions, les prix de logements ne se sont pas redressés», écrivent les responsables de l'étude dans un communiqué.