Cogeco n'apprécie pas d'être montré du doigt par TVA pour ne pas distribuer sa nouvelle chaîne sportive.

Publié le 24 sept. 2011
Vincent Brousseau-Pouliot LA PRESSE

TVA Sports n'est pas offert chez deux des quatre plus importants distributeurs au Québec, soit Bell et Cogeco. Le président et chef de la direction du Groupe TVA, Pierre Dion, a demandé aux abonnés du câble privés de TVA Sports d'appeler leur distributeur pour exiger la chaîne. «Nos demandes sont raisonnables. La pression est maintenant du côté des distributeurs», a-t-il dit lors du lancement de TVA Sports le 12 septembre.

Cogeco, qui dit négocier de bonne foi dans ce dossier avec TVA, n'accepte pas de porter l'odieux de l'échec des négociations. «Cogeco s'est toujours bien entendu avec tout le monde dans l'industrie. Nous déplorons et ne comprenons pas l'attitude de TVA Sports dans ce dossier. Nous sommes navrés et déçus que ces négociations privées soient amenées sur la place publique», dit René Guimond, vice-président des communications de Cogeco, qui continue à négocier avec TVA.

Le câblodistributeur fait valoir qu'il distribue les deux dernières chaînes spécialisées lancées par Quebecor avant TVA Sports, soit Yoopa et Mlle. «Nous sommes toujours intéressés à distribuer TVA Sports, mais à des conditions qui vont être dans les meilleurs intérêts de nos clients», dit René Guimond.

Depuis une décision du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) rendue mercredi, Cogeco pourrait commencer à distribuer TVA Sports durant les négociations sans avoir finalisé une entente. En cas d'échec des pourparlers, les deux parties se soumettraient alors à l'arbitrage du CRTC. Est-ce une option? Cogeco n'ouvre pas son jeu. «Nous sommes très heureux de la décision du CRTC, mais nous sommes à analyser nos options et nous ne partageons pas nos stratégies sur la place publique», dit René Guimond.

TVA, qui n'a pas voulu commenter l'état de ses négociations avec Cogeco cette semaine, négocie aussi une entente de distribution avec Bell, qui possède la chaîne sportive RDS et qui lancera RDS 2 le 7 octobre. RDS 2 n'a pas d'entente de distribution avec Vidéotron.