Plus du quart des employeurs canadiens prévoient recruter du personnel au troisième trimestre, selon l'enquête Manpower sur les perspectives d'emploi.

LA PRESSE CANADIENNE

D'après la firme, cela correspond à un climat de recrutement «soutenu».

La prévision nette d'emploi pour le pays s'établit à 16 %, ce qui est un peu mieux qu'au deuxième trimestre. C'est par ailleurs six points de plus que l'année dernière à pareille date.

Encore une fois, c'est dans le secteur minier que les perspectives d'emploi semblent les meilleures pour l'été. La prévision nette d'emploi pour ce secteur s'établit en effet à 24 %, une fois les variations saisonnières éliminées.

La situation devrait toutefois être «positive» dans presque tous les domaines, incluant celui des transports et des services publics ainsi que celui de l'administration publique.

Selon Manpower, les employeurs de l'Ouest et des provinces de l'Atlantique sont les plus optimistes pour les mois à venir avec des prévisions nettes de 19 et 17 %, respectivement.

Au Québec, prévision nette est de 13 % et en Ontario, de 12 %.

L'enquête de Manpower repose sur les réponses fournies par 1900 employeurs canadiens. À l'échelle mondiale, l'enquête s'appuie sur plus de 63 000 entretiens auprès d'employeurs dans 39 pays.