L'agence d'évaluation financière Moody's a annoncé lundi qu'elle envisageait d'abaisser la note «A2» de l'opérateur téléphonique AT&T, à la suite de l'annonce du rachat pour 39 milliards de dollars en numéraire et en action de l'opérateur mobile T-Mobile USA.

Publié le 21 mars 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Vu les liquidités modérées d'AT&T, Moody's prévoit que l'entreprise empruntera environ 20 milliards de dollars de dette supplémentaire pour aider à financer la portion en numéraire de l'opération», a noté Moody's. En conséquence, «beaucoup des mesures financières d'AT&T tomberont hors des limites attendues pour un émetteur noté A2, spécifiquement un endettement équivalent à deux fois le résultat Emtda» (résultat brut d'exploitation), a expliqué Moody's dans un communiqué.

Compte tenu les dépenses à prévoir avec l'intégration de T-Mobile, actuelle filiale de Deutsche Telekom, Moody's prévoit que «les mesures du crédit d'AT&T ne reviendront pas à leurs niveaux habituels avant 2013 ou 2014».

Toutefois, l'agence précise qu'aucune décision ne sera prise sur la note d'AT&T avant que la transaction soit bouclée, ce qui devrait prendre à peu près un an, le temps que les autorités de la concurrence se prononcent.

L'action AT&T gagnait 1,61% à 28,39 dollars vers 18h30 GMT (12h30 à Montréal).