Le revenu net agricole a baissé pour la première fois depuis 2006 pour se chiffrer à 3,3 milliards de dollars en 2009, a révélé mercredi Statistique Canada.

LA PRESSE CANADIENNE

Ce déclin de 1,2% est principalement attribuable à une hausse des frais d'amortissement, combinée à une diminution des paiements de programme, des recettes provenant des céréales, des bovins de boucherie et des porcs.

Le revenu net a baissé au Québec, en Ontario, en Alberta et en Nouvelle-Écosse. Dans ces provinces, les recettes monétaires ont diminué plus rapidement que les dépenses.

La légère hausse des revenus de culture n'a pas pu contrebalancer la baisse des recettes du marché, c'est-à-dire celles provenant de la vente de cultures et de bétail.

La diminution de 20,6% des paiements de programme a aussi contribué à éroder les profits des agriculteurs.

Le revenu agricole net total s'est chiffré à 2,9 milliards $ en 2009, en baisse par rapport aux 6,9 milliards enregistrés en 2008.

Ce chiffre tient compte des variations des stocks de cultures et de bétail à la ferme. Il représente le rendement des capitaux propres, la main-d'oeuvre non rémunérée, la gestion et le risque.