L'agence de communications Cossette n'est plus simplement Cossette. Un an après son rachat par le fonds américain Mill Road, l'entreprise redevenue privée se restructure pour fonctionner sous deux entités. D'abord, elle fait désormais affaire sous le nom Vision7 International. Et sous celle-ci, on retrouve Cossette et Esprit de Corps Communications.

Publié le 17 nov. 2010
Isabelle Massé LA PRESSE

> Suivez Isabelle Massé sur Twitter

Du côté de Cossette, presque tous ses services, comme la publicité, les communications interactives, la commandite, le design, le marketing événementiel, sont désormais unifiés au Canada. Les nommées Blitz, Impact, Identica et Cossette Média ne sont plus. «Nous avons désormais une seule équipe multidisciplinaire avec les bureaux actuels du Canada, explique Claude Lessard, qui devient le président du conseil d'administration et chef de la direction de Vision7. L'obtention récente des comptes d'Aeroplan et de TELUS (médias) est d'ailleurs liée à cette intégration. Déjà, on a des signes que ce regroupement est une bonne affaire.»

Autre nouvelle, on parle maintenant d'un siège social torontois (dirigé par Brett Marchand), nombre de sièges sociaux des grands annonceurs étant installés dans la Ville reine, a dit Claude Lessard. Un dirigeant pour le bureau montréalais doit néanmoins être annoncé bientôt «pour s'assurer d'une présence forte au Québec».

Les propriétés américaines et britanniques de Vision7 ainsi que celles en relations publiques et en achat média canadiennes (soit Dare, MCBD, Elvis, Paine PR, Band&Brown, Rocket XL, Jungle Média, Optimum) continueront de faire affaire sous leur nom actuel, mais seront regroupées sous la nouvelle bannière Esprit de Corps. Celle-ci compte deux bureaux, à Vancouver et à Londres. «Pour accélérer la croissance, il faut deux stratégies d'affaires différentes, soutient Claude Lessard. Cette structure permettra aux marques plus importantes de devenir internationales.»

Grâce à celle-ci, Claude Lessard aspire à une croissance de 5 à 10% des revenus et du nombre d'employés pour Cossette. Et d'un minimum de 15% pour les entreprises regroupées sous Esprit de Corps.

Au 30 décembre 2009, Cossette déclarait un chiffre d'affaires de 210 millions de dollars. D'ici deux ans, le président du conseil espère que les activités d'Esprit de Corps représenteront 60% du chiffre d'affaires de Vision7.