Le groupe pharmaceutique américain Merck a enregistré un bénéfice net part du groupe de 6,49 milliards de dollars au quatrième trimestre, en ligne avec les attentes de Wall Street et gonflé par sa fusion avec Schering-Plough.

Mis à jour le 16 févr. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

Ces résultats intègrent la part des résultats amenés par Schering-Plough, laboratoire pharmaceutique américain racheté par Merck et avec lequel la fusion a été finalisée le 3 novembre. Au quatrième trimestre, Merck seul avait enregistré un bénéfice net part du groupe de 1,64 milliard de dollars.

Par action, le bénéfice atteint 79 cents hors éléments exceptionnels, en ligne avec les attentes des analystes de Wall Street.

Le chiffre d'affaires généré sur la période s'élève à 10,09 milliards de dollars, en hausse de 67% sur un an et mieux que les 9,70 milliards de dollars attendus.

Le groupe pharmaceutique a enregistré un bénéfice net de 12,90 milliards de dollars sur l'exercice 2009, mieux que prévu par les analystes, contre 7,81 milliards un an plus tôt, d'après un communiqué mardi.

Le bénéfice par action atteint 3,25 dollars, un cent de moins qu'attendu par les analystes.

Le groupe a dégagé un bénéfice net de 27,43 milliards de dollars sur l'année, en hausse de 15% comparé à 2008.