La dette des ménages canadiens a atteint un sommet historique de 1300 milliards dollars en 2008.

André Simard
André Simard LA PRESSE CANADIENNE

Malgré cette dette record, les Canadiens perçoivent leur situation financière comme étant meilleure qu'elle ne l'est en réalité, selon un rapport publié mardi par l'Association des comptables généraux accrédités du Canada (CGA-Canada).

Dans les faits, les familles canadiennes financent leur consommation avec de l'argent qu'elles n'ont pas gagné, et se tournent de plus en plus vers le crédit pour payer leurs frais de subsistance courants.

Selon le rapport, 49% des familles canadiennes qui ont au moins un enfant d'âge mineur affirment que leur endettement augmente.

Les marges et les cartes de crédit sont de loin la plus importante source de dette des consommateurs.

Ce sont 85% des Canadiens qui ont une dette active de carte de crédit et 21% d'entre eux ne peuvent plus gérer cette dette.

Anthony Ariganello, PDG de CGA-Canada souligne que «beacoup de Canadiens ne se rendent pas compte des effets du repli économique sur leurs finances».

«Ils continuent de lester leurs cartes et leurs marges de crédit, tout en épargnant peu, voire pas du tout», conclut-il.