Le Régime de retraite des enseignants de l'Ontario (Teachers) s'est départi de près de 11 millions d'actions de BCE (T.BCE) depuis la mi-février, de sorte que sa participation dans le géant des télécommunications est passée de 6,3 à 4,99 pour cent du capital-actions total.

Sylvain Larocque LA PRESSE CANADIENNE

Teachers a commencé à vendre ses titres le 18 février et les transactions se sont poursuivies jusqu'à jeudi dernier, le 12 mars, révèle un rapport soumis le même jour à la Securities and Exchange Commission, le principal organisme réglementaire du monde financier américain.

Le gestionnaire a obtenu entre 24,16 $ et 25,32 $ pour chacune de ses actions, pour un produit total d'environ 269 millions $.

En juin 2007, peu après l'annonce du projet d'acquisition de BCE par Teachers et un groupe d'investisseurs, le régime de retraite avait investi 316,6 millions $ pour acheter plus de huit millions d'actions de l'entreprise montréalaise. C'est à ce moment que sa participation dans BCE avait atteint 6,3 pour cent.

Le projet d'acquisition a échoué en décembre dernier, les vérificateurs de BCE estimant que la société risquait de devenir insolvable après son rachat par Teachers.

Dans les jours suivant l'échec de la transaction, BCE a annoncé un programme visant le rachat d'un maximum de 40 millions d'actions, soit environ cinq pour cent de son capital-actions.

L'action de BCE a clôturé lundi à 24,95 $, en hausse de 0,8 pour cent, à la Bourse de Toronto.