L'exploitant de pharmacies Shoppers Drug Mart (T.SC) propriétaire de la bannière Pharmaprix au Québec, a rapporté jeudi un bénéfice du quatrième trimestre de 173 millions de dollars, en hausse de 14,4%.

Mis à jour le 12 févr. 2009
LA PRESSE CANADIENNE

Un an plus tôt, la compagnie empochait 151 millions. La société a attribué le changement à une forte augmentation de ses revenus de ventes, une tendance qui devrait se poursuivre en 2009.Le bénéfice de la société torontoise a atteint 80 cents par action pour le trimestre terminé le 31 décembre, contre 70 cents par action au cours de la même période un an plus tôt.

Les ventes totales ont grimpé de 15,1% pour se chiffrer à 2,5 milliards, tandis que les ventes des magasins comparables - soit celles des magasins ouverts depuis au moins un an - ont grimpé de 3,6%.

«Le programme de dépenses en immobilisations de la compagnie, qui s'est traduit par une hausse de 11,6% de l'espace de vente comparativement à l'an dernier, ainsi que les bénéfices découlant de la semaine additionnelle comprise dans l'année fiscale 2008, ont entraîné cette croissance des revenus», a noté la compagnie dans un communiqué de presse.

Le bénéfice net pour l'ensemble de l'exercice 2008 a progressé de 15,2% à 565 millions, soit 2,60 $ par action, par rapport à 490 millions ou 2,26 $ par action, en 2007.

Le chiffre d'affaires annuel est passé de 8,48 milliards en 2007 à 9,42 milliards l'an dernier. Shoppers s'attend à voir ses ventes totales grimper d'entre 5,5 et 7% en 2009 - ou d'entre 7,5 et 9%, en tenant compte de la semaine supplémentaire comprise dans l'exercice 2008.

Les ventes des magasins comparables devraient progresser d'entre 5 et 6% pour ce qui est des produits pharmaceutiques, tandis que celles des marchandises générales devraient être «plus conformes à celles du quatrième trimestre de 2008, soit 2,4%, plus ou moins un pour cent».

L'entreprise a ouvert ou acheté 28 pharmacies au cours du quatrième trimestre et quatre magasins plus petits ont été fermés. Sur l'ensemble de 2008, Shoppers a acheté ou ouvert 142 magasins. De ce nombre, 37 étaient des relocations. Pas moins de 13 autres magasins plus petits ont été fermés.

L'entreprise n'a pas touché à son dividende trimestriel, lequel reste de 21,5 cents par action ordinaire.

L'action de Shoppers avançait jeudi après-midi de 2,17 $, soit 5,2%, à la Bourse de Toronto, où elle se transigeait à 43,72 $.