Zoom Média, l'entreprise de panneaux d'affichage publicitaire intérieur de Montréal, achète le grand concurrent américain ClubCom, de Pittsburgh, et devient le troisième acteur mondial de son secteur.

Laurier Cloutier

Zoom Média, l'entreprise de panneaux d'affichage publicitaire intérieur de Montréal, achète le grand concurrent américain ClubCom, de Pittsburgh, et devient le troisième acteur mondial de son secteur.

Le président de Zoom Media, François de Gaspé Beaubien, confirme à La Presse Affaires que «Zoom Média vient de signer le contrat d'acquisition. C'est gros. On fait un énorme saut, mais on a d'autres projets. Attachez votre tuque», lance-t-il.

Forte croissance

Fondée il y a 16 ans pour installer de petits panneaux publicitaires dans les toilettes de restaurants et bars de la région de Québec, Zoom Média connaît une forte croissance ces dernières années, depuis son acquisition complète par la famille de Gaspé Beaubien, connue d'abord par le réseau Télémédia. En mars 2008, Zoom Média a acheté du groupe Alloy Media&Marketing la firme InSite, de New York, ce qui en a déjà fait une entreprise aussi présente aux États-Unis qu'au Canada.

Cette fois, Zoom Média s'entend après huit mois de négociations avec Amer Sports, la plus grosse entreprise au monde dans les équipements de gyms et de sports, avec des marques comme Wilson, Salomon et Atomic, pour acheter ClubCom, "à un prix élevé mais non dévoilé" pour le moment, toutefois, dit le président.

Avec plus de 25 000 panneaux d'affichage numériques, plutôt qu'en papier et plastique, ClubCom se classe au premier rang dans les clubs sportifs aux États-Unis, en Angleterre et en Australie, en plus d'avoir une présence importante en Allemagne et au Japon, dit-il.

Aux amateurs de performance et de corps sculptés, ClubCom offre, pendant leurs exercices, de la musique et des vidéos sur ses panneaux avec des artistes connus, moyennant rémunération. Chaque club de gym choisit son contenu et paie ClubCom pour sa chaîne de divertissement, explique François de Gaspé Beaubien.

ClubCom compte 1600 établissements, dont plus de 1000 aux États-Unis et «de belles portes d'entrée en Europe et en Asie. Là, Zoom Média devient un incontournable leader mondial», dit-il.

Sans inclure le commerce de détail et ses Wal-Mart, Zoom Média arrive au 3e rang mondial dans les panneaux d'affichage publicitaire, dernière NCM Films et Screen Vision, précise François de Gaspé Beaubien. Avec ClubCom, Zoom Média va grouper plus de 81 000 panneaux d'affichage dans 10 100 établissements, note-t-il.

Projets d'expansion

Le président veut «investir massivement dans l'expansion de ses réseaux. ClubCom n'a pas encore mis le pied au Canada, mais va y entrer» incessamment, assure-t-il.

S'il ne donne pas le prix d'acquisition de ClubCom, François de Gaspé Beaubien reconnaît que "c'est la plus grosse acquisition" de sa carrière. Son dernier projet, soit d'investir 50 M$ en deux ans, "c'est bien parti. Je vais devoir réévaluer mon enveloppe budgétaire", dit-il.

À ses 180 employés, François de Gaspé Beaubien en ajoute une cinquantaine, même si le numérique en nécessite moins.

Quant aux ventes de Zoom Média, l'objectif est de les tripler, à 150 M$, ce qui pourra être réalisé en 24 ou 36 mois et plus vite encore grâce à d'autres acquisitions.

Dès avant l'achat d'InSite, la croissance organique annuelle de Zoom Média a atteint 42,5% depuis cinq ans, souligne le président.