ExelTech (T.XLT) connaît une forte croissance grâce à une stratégie bien définie. L'entreprise choisit une niche, travaille fort pour y exceller et garde l'oeil ouvert pour identifier de nouvelles niches susceptibles de prendre le relais lorsque le rythme de croissance diminue.

Marie Tison

ExelTech [[|ticker sym='T.XLT'|]] connaît une forte croissance grâce à une stratégie bien définie. L'entreprise choisit une niche, travaille fort pour y exceller et garde l'oeil ouvert pour identifier de nouvelles niches susceptibles de prendre le relais lorsque le rythme de croissance diminue.

C'est ainsi qu'ExelTech a choisi de se spécialiser dans la maintenance des turbopropulseurs d'ATR (Avions de transport régional).

«Ce marché a enregistré une croissance rapide, mais lorsque notre part de marché a augmenté, le rythme de croissance a commencé à ralentir, a déclaré le président et chef de la direction d'ExelTech, Derek Nice. C'est à ce moment-là que nous sommes entrés dans le marché des turbopropulseurs de Bombardier, les Dash-8. Nous savons que cette croissance va commencer à se stabiliser. Nous avons donc pris la décision d'entrer dans le marché des biréacteurs régionaux CRJ.»

M. Nice a indiqué que les activités de maintenance sur un type d'appareil connaissaient une forte croissance de cinq à sept ans après le gros des livraisons.

«Il y a cinq ou sept ans, les livraisons de CRJ de Bombardier étaient à leur sommet, a-t-il souligné. Tous ces appareils arrivent maintenant au point où ils ont besoin de travaux majeurs de maintenance. C'est un bon temps pour entrer sur ce marché.»

ExelTech garde quand même un pied dans le marché des turbopropulseurs : la hausse des coûts du carburant a amené plusieurs sociétés aériennes à se tourner de nouveau vers ces appareils très économiques. Les commandes sont en forte hausse, ce qui garantit beaucoup de boulot en maintenance dans les années à venir.