Une seule rivière sépare Montréal de sa voisine, Laval. Pourtant, la ville d'un peu plus de 370 000 habitants réussit à obtenir sa part de congrès. Selon Tourisme Laval, 12% des réunions et congrès du Québec se sont tenus à Laval en 2004. Un marché en pleine croissance, selon la directrice générale de Tourisme Laval, Andrée Courteau. Contrairement à Montréal, Laval ne possède aucun centre de congrès public. Les congrès se tiennent au Centre des congrès de l'hôtel Sheraton, dans les différents hôtels, au complexe Multisports de Laval et à la Place Forzani. La Place Forzani, qui appartient au groupe du même nom, a ouvert ses portes à l'automne 2003. " On faisait six salons par année, explique Diane Boivin, coordonnatrice des expositions. Comme nos salons étaient privés, il n'y avait pas de retombées économiques. La direction du Groupe Forzani a décidé de construire la Place pour l'exploiter à l'externe. On l'a vraiment bâtie selon nos besoins. " Avec une salle d'exposition de 89 469 pieds carrés pouvant accueillir 430 kiosques, la Place Forzani a tôt fait de répondre aux besoins d'autres salons. Le 6 e Salon de la rénovation et de la maison neuve y a tenu dernièrement son exposition pour la deuxième année consécutive. " C'est vraiment bâti pour faire des expositions ", confirme Annie Deslauriers, directrice des ventes de Canexpo, l'entreprise derrière le Salon. Environ 77 000 visiteurs y ont assisté, durant quatre jours en janvier. Pourquoi tenir un tel salon à Laval? "C'est un marché intéressant, explique Mme Deslauriers. Il y a déjà un salon de l'habitation à Montréal, mais pour les gens de Tremblant, par exemple, c'est moins loin de venir à Laval. " Tourisme Laval songe déjà à l'avenir. " On a connu une croissance exceptionnelle. Le nerf de la guerre est désormais de construire un centre de foire d'envergure internationale,

Janie Gosselin, collaboration spéciale

Une seule rivière sépare Montréal de sa voisine, Laval. Pourtant, la ville d'un peu plus de 370 000 habitants réussit à obtenir sa part de congrès. Selon Tourisme Laval, 12% des réunions et congrès du Québec se sont tenus à Laval en 2004. Un marché en pleine croissance, selon la directrice générale de Tourisme Laval, Andrée Courteau. Contrairement à Montréal, Laval ne possède aucun centre de congrès public. Les congrès se tiennent au Centre des congrès de l'hôtel Sheraton, dans les différents hôtels, au complexe Multisports de Laval et à la Place Forzani. La Place Forzani, qui appartient au groupe du même nom, a ouvert ses portes à l'automne 2003. " On faisait six salons par année, explique Diane Boivin, coordonnatrice des expositions. Comme nos salons étaient privés, il n'y avait pas de retombées économiques. La direction du Groupe Forzani a décidé de construire la Place pour l'exploiter à l'externe. On l'a vraiment bâtie selon nos besoins. " Avec une salle d'exposition de 89 469 pieds carrés pouvant accueillir 430 kiosques, la Place Forzani a tôt fait de répondre aux besoins d'autres salons. Le 6 e Salon de la rénovation et de la maison neuve y a tenu dernièrement son exposition pour la deuxième année consécutive. " C'est vraiment bâti pour faire des expositions ", confirme Annie Deslauriers, directrice des ventes de Canexpo, l'entreprise derrière le Salon. Environ 77 000 visiteurs y ont assisté, durant quatre jours en janvier. Pourquoi tenir un tel salon à Laval? "C'est un marché intéressant, explique Mme Deslauriers. Il y a déjà un salon de l'habitation à Montréal, mais pour les gens de Tremblant, par exemple, c'est moins loin de venir à Laval. " Tourisme Laval songe déjà à l'avenir. " On a connu une croissance exceptionnelle. Le nerf de la guerre est désormais de construire un centre de foire d'envergure internationale,

pour répondre aux besoins d'une clientèle qui nous échappe ", affirme Andrée Courteau. Laval voudrait ainsi concurrencer Toronto et les grandes villes américaines.