Le groupe TSX, qui gère les activités de la Bourse de Toronto, a annoncé mardi la création d'un «indice minier mondial» dans la métropole économique canadienne à partir de juin.

Presse Canadienne

Le groupe TSX, qui gère les activités de la Bourse de Toronto, a annoncé mardi la création d'un «indice minier mondial» dans la métropole économique canadienne à partir de juin.

La Bourse de Toronto, qui affirme déjà accueillir 60% des entreprises du secteur minier mondial, souhaite augmenter ses inscriptions et le capital-actions engagés.

Les émetteurs du secteur minier auront accès «à d'importants bassins de capital et à une expertise reconnue en ce qui concerne les analystes, les conseillers professionnels comme les avocats et les ingénieurs, les banques d'affaires et les investisseurs», a fait valoir mardi Richard Nadeau, vice-président de la première place financière au Canada.

«Le lancement de l'indice minier mondial S&P/TSX renforce notre position comme Bourse de calibre mondial pour le secteur minier», a-t-il ajouté.

Le Canada a perdu l'an dernier ses deux titres phare du secteur minier, Inco, aujourd'hui contrôlé par le brésilien CVRD et Falconbridge, entre les mains du suisse Xstrata.

Ce nouvel indice doit être plus englobant que l'actuel indice aurifère mondial de la Bourse.

Le groupe TSX a annoncé lundi la création en 2009 d'une Bourse de produits dérivés, en partenariat avec la firme américaine International Securities Exchange.