La remise en service des systèmes informatiques de l’assureur Promutuel, lourdement affecté depuis un mois des conséquences d’une cyberattaque, requerra encore quelques semaines avant d’être complétée.

Martin Vallières
Martin Vallières La Presse

Dans un communiqué diffusé ce midi, en réaction au reportage de La Presse sur la gravité et la durée de la panne informatique chez le quatrième plus important assureur en dommages au Québec, la direction de Promutuel affirme que ses systèmes informatiques « continuent de progresser vers une remise en service complète au cours des prochaines semaines ».

« Un plan de reconstruction solide et efficace a été élaboré et est en déploiement », affirme la direction de Promutuel, tout en indiquant qu’elle « entend prendre le temps nécessaire pour franchir toutes les étapes de sécurité que requiert cette situation. »

Entre-temps, en réponse aux critiques de clients qui s’amplifient sur les réseaux sociaux, notamment, la direction de Promutuel affirme que, même partiel, le rétablissement progressif de ses systèmes informatiques lui permet « de répondre aux demandes de ses membres-assurés pour des services de base, y compris les nouvelles affaires pour les clients existants ainsi que le règlement des sinistres. »

Pour la suite, la direction de Promutuel affirme que « l’enquête destinée à faire toute la lumière sur la situation se poursuit. » Toutefois, elle admet qu’elle « ne peut pas encore confirmer la nature ou l’étendue des données visées par l’incident. »

En mi-journée, mardi, la haute direction de Promutuel, en particulier sa présidente et directrice générale, Geneviève Fortier, n’avait toujours pas acquiescé aux demandes d’entrevue répétées de La Presse depuis deux jours.