Alors que les mesures changent selon l’évolution de la crise, nous vous aidons à y voir plus clair. Aujourd’hui, est-ce que les fleuristes ouvriront à temps pour la fête des Mères ? Existe-t-il une aide financière pour les tournois de golf de bienfaisance annulés ? Et comment modifier d’urgence son testament ?

Isabelle Dubé Isabelle Dubé
La Presse

La fête des Mères pour les fleuristes représente un pourcentage de ventes très important. J’aimerais savoir si nous pourrons ouvrir le dimanche 10 mai. Sinon, pourrons-nous offrir la livraison et les commandes en ligne le 10 mai ? — Laval Dionne

Si votre commerce de fleurs est à l’extérieur de la grande région de Montréal et que la porte d’entrée donne sur l’extérieur, il pourra rouvrir dès le 4 mai. Sinon, vous devrez attendre le lendemain de la fête des Mères, le 11 mai. Cependant, le commerce en ligne est permis en tout temps pour toutes les entreprises depuis le mois de mars.

Nous sommes un OBNL de bienfaisance qui dépend des revenus d’un tournoi de golf pour fonctionner. La COVID-19 a forcé l’annulation du tournoi cette année. Y a-t-il une aide gouvernementale pour nous aider à éponger cet important manque à gagner  ? — Pierre G. Dubois, de l’Association québécoise de la maladie de Lyme

Actuellement, il n’y a pas de programme pour remplacer ces revenus perdus, affirme Stéphane Parent, directeur général d’Espace OBNL, qui suit l’évolution de l’aide gouvernementale depuis le début de la crise. « Il faudra donc être ingénieux et inventif pour remplacer ces sources de revenus, dit-il. Les mesures sont principalement des prêts et des injections de liquidités qu’il faudra rembourser. On attend des détails sur le programme fédéral d’aide au secteur communautaire, mais, pour l’instant, difficile de connaître la forme d’aide qui sera offerte et si l’organisme de M. Dubois y sera admissible. »

J’ai 75 ans et je veux modifier mon testament. À cause du confinement, je ne peux rencontrer un notaire. Est-ce que des modifications manuscrites datées sur ma copie seront considérées comme version légale, advenant mon décès ? — Paul-André Déry

Non, des modifications manuscrites, même si elles sont datées, ne sont pas légales. Cependant, vous pouvez prendre rendez-vous avec votre notaire. Depuis le 1er avril, les notaires peuvent recevoir des clients à distance par vidéoconférence, que ce soit pour les transactions immobilières ou la protection de son patrimoine. Une procédure a été mise en place pour que vous puissiez aussi signer l’acte notarié grâce à un logiciel. « L’acte notarié technologique sera conservé en sécurité par votre notaire, qui vous remettra une copie certifiée conforme du document », indique le site de la Chambre des notaires du Québec. Si vous avez des questions, vous pouvez discuter sans frais avec un notaire au 1 800 668-2473.

Le gouvernement a donné l’échéance pour la réouverture concernant les soins corporels, mais qu’en est-il pour tous les soins thérapeutiques et cliniques de proximité tels que les soins dentaires, de massothérapie, d’ostéopathie, de physiothérapie et autres soins qui, sans être essentiels, sont hautement bénéfiques pour le maintien d’une bonne santé physique ? — Gilles Lafleur

Le gouvernement n’a pas encore annoncé la deuxième partie de son plan de reprise qui inclura les entreprises de soins personnels. Ce secteur, qui inclut la massothérapie, la kinésithérapie, l’orthothérapie et l’ostéopathie, reste donc fermé pour l’instant, car ces professionnels ne sont pas en mesure de respecter la distance de deux mètres exigée pour préserver la distanciation physique.

Pour ce qui est des dentistes, ils reçoivent des patients qui ont des problèmes urgents : douleur aiguë, infection, saignement important ou prolongé et traumatisme buccodentaire. Les physiothérapeutes, de leur côté, privilégient la téléréadaptation, mais rencontrent aussi des patients dont la condition est jugée urgente.

Mon fils travaille dans une entreprise qui fournit de l’acier pour la construction. Son employeur lui a demandé de rentrer travailler le 20 avril dernier, sur une base volontaire, en lui disant qu’il travaillerait 20 heures par semaine, mais qu’il lui paierait tout de même 40 heures par semaine, pour les deux premières semaines. À son arrivée, son employeur a plutôt changé les règles du jeu : il doit travailler 25 heures par semaine, on lui paiera 40 heures, mais on lui retire une semaine de vacances en alléguant que la différence des heures payées est prise dans sa banque d’heures de vacances. Est-ce légal ? — Sylvie St-Jacques

La prise de vacances ou de congés payés pour combler une diminution de salaire de façon temporaire est une mesure privilégiée par plusieurs organisations, affirme Éric Lallier, avocat spécialisé en droit du travail chez Norton Rose Fulbright. « Normalement, on recommande de le faire après entente avec les employés, explique l’avocat. Par contre, dans le contexte actuel, certains employeurs vont l’imposer, en invoquant les difficultés entourant la pandémie et leurs droits de direction, afin de favoriser la présence au travail au moment où les activités vont reprendre. Quant à la légalité d’une telle mesure, une analyse de chaque cas est nécessaire. »

Envoyez-nous les questions d’ordre financier et économique que vous vous posez sur la crise en cours. Nous tâcherons de répondre ici à certaines d’entre elles.