• Accueil > 
  • Affaires 
  • > Allô-Stop ouvre un bureau à Trois-Rivières 
Source ID:; App Source:

Allô-Stop ouvre un bureau à Trois-Rivières

Caroline Rodgers
La Presse

(Montréal) La pionnière des entreprises de covoiturage au Québec, Allô-Stop, ouvrira un nouveau bureau à Trois-Rivières au mois d'août.

Présente à Montréal, Québec, Sherbrooke, dans le Bas-Saint-Laurent et au Saguenay, l'entreprise n'avait toujours pas pignon sur rue à Trois-Rivières en raison du faible coût des trajets par autocar vers cette ville.

«L'autocar n'était vraiment pas cher, alors ce n'était pas assez rentable, explique Claire Patenaude, PDG et cofondatrice d'Allô-Stop. Mais nous avons décidé d'offrir un service quand même.»

Et ce n'est pas tout: l'entreprise compte retourner en Ontario pour y relancer ses activités, interrompues après six ans en 2000 en raison d'une loi trop restrictive. Cette loi faisait en sorte que toute personne recevant une rétribution pour du covoiturage était considérée comme un transporteur.

«Nous avions dû partir à cause du lobby des transporteurs, dit Claire Patenaude. Mais un projet de loi pour modifier cette situation devrait être entériné dans les prochaines semaines.»

Fondée il y a 26 ans, Allô-Stop a été la première entreprise à faire du covoiturage une activité structurée au Québec. Elle compte maintenant 80 000 membres et sa croissance se poursuit à un rythme régulier de 4% à 5% par année.

Que ce soit en raison du prix de l'essence ou par conscience écolo, de plus en plus de gens ne souhaitent plus posséder de voiture. Parmi les solutions, le covoiturage et l'autopartage connaissent une croissance fulgurante. Voici trois PME engagées dans ce domaine.

 




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer