Un dispositif permettant au personnel médical de surveiller à distance l'état de santé d'un patient a été implanté chez un homme de 73 ans souffrant de problèmes cardiaques.

Mis à jour le 21 juill. 2008

Un défibrillateur sans fil a été greffé chez l'Ontarien George Woods la semaine dernière au Centre de santé régional de Southlake, à Newmarket.

M. Woods est le premier Canadien à recevoir cet implant, qui permet également à l'équipe médicale de contrôler le défibrillateur à distance.

Le dispositif, de la taille d'un chronomètre, permet de tester les fils conducteurs et d'alerter le personnel médical d'un quelconque changement ou d'un problème potentiel.

Une infirmière au Centre de santé régional de Southlake, Marianne Beardsall, a expliqué qu'avec ce dispositif, les patients ne devaient se présenter à l'hôpital que lorsqu'un problème ne pouvait pas être réglé à distance.

Le Centre de santé régional de Southlake a prévu une conférence de presse mercredi afin de présenter davantage ce dispositif fabriqué aux Etats-Unis.