(Montréal) Deux nouveaux cas d’infection au coronavirus ont été confirmés par les autorités de santé publique du Québec, lundi. Il s’agit d’une personne revenue de France et d’une autre revenue d’un voyage en Europe du Nord-Ouest. Cela porte à quatre le nombre de personnes infectées dans la province.

Audrey Ruel-Manseau Audrey Ruel-Manseau
La Presse

Le premier cas est une personne qui revenait de la France et qui a appris qu’elle avait été en contact avec une personne infectée par le COVID-19. Les prélèvements ont démontré qu’elle avait elle aussi contracté le virus. Elle est en isolement à son domicile.

L’autre personne a visité l’Europe du Nord-Ouest et à son retour au Québec, elle a consulté un hôpital de Montréal, a indiqué le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Le cas a été rapidement confirmé puisque les prélèvements n’ont plus besoin d’être envoyés à Winnipeg pour être analysés.

« La personne est présentement hospitalisée à l’Hôpital général juif, à Montréal, l’un des quatre centres désignés dans un pôle d’expertise en infectiologie, a indiqué le MSSS, dans un communiqué émis lundi soir. Le résultat d’analyse de ce dernier cas a pu être confirmé rapidement, car, à partir d’aujourd’hui, le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) n’envoie plus ses résultats au Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg (LNM) pour confirmation, à moins d’un résultat indéterminé. »

Les autorités sont en train d’identifier les personnes qui ont pu être en présence de ces deux patients et entrent en contact avec elles pour leur indiquer la marche à suivre.

Québec rappelle que le risque d’infection sur notre territoire demeure faible et qu’un bon lavage des mains ainsi que de tousser dans le pli du coude demeurent les meilleures mesures préventives à appliquer.

Lundi soir, au Québec, le bilan est à quatre cas confirmés, un cas probable, 25 personnes sous investigation et 376 analyses avérées négatives.

Québec ouvre trois cliniques de dépistage