(Munich) Des travailleurs de la santé canadiens ont été envoyés au Japon pour venir en aide aux autorités locales après que 12 Canadiens aient été infectés par le COVID-19 sur un bateau de croisière, a annoncé le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne.

La Presse canadienne

Le ministre a précisé que trois représentants de Santé Canada et deux membres du corps médical des Forces armées canadiennes se trouvent à Yokohama, où le navire de croisière Diamond Princess est amarré et mis en quarantaine depuis la semaine dernière.

Quelque 3500 passagers se trouvent confinés à bord et 218 personnes ont été infectées par le nouveau coronavirus.

D’après le ministre Francois-Philippe Champagne, le gouvernement japonais devrait accorder la permission à certaines personnes âgées de terminer leur quarantaine hors du bateau, dans un endroit qui n’a pas été identifié.

Parallèlement, le ministre affirme que l’ambassade canadienne au Cambodge apporte également son aide aux autorités de cet autre État d’Asie sur les rives duquel un autre navire est amarré avec 279 citoyens canadiens à bord. Aucun cas d’infection au COVID-19 n’a cependant été confirmé sur le Westerdam.

Les représentants consulaires vont apporter leur aide aux ressortissants canadiens afin de les ramener au pays.