Adopté à l’unanimité à l’Assemblée nationale du Québec, vendredi, le projet de loi 29 permettra aux hygiénistes dentaires d’offrir une plus grande variété de services de manière autonome.

Publié le 25 sept. 2020
La Voix de l'Est

« C’est une page d’histoire qui se tourne au Québec, énonce Jean-François Lortie, président de l’Ordre des hygiénistes dentaires du Québec (OHDQ). C’est le fruit du travail que j’ai fait depuis 3 mois, mais aussi de tous mes prédécesseurs des trente dernières années. »

> Lisez l’article complet sur le site internet de La Voix de l’Est