Source ID:69c4e438124930e9ae3ad4354a6fd5b7; App Source:StoryBuilder

Investissement majeur pour les proches aidants

L'organisme L'Appui pour les proches aidants d'aînés investira 50 millions de... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

VICKY FRAGASSO-MARQUIS
La Presse Canadienne
Montréal

L'organisme L'Appui pour les proches aidants d'aînés investira 50 millions de 2019 à 2022 afin d'élargir les services offerts aux proches aidants dans l'ensemble du Québec.

Cette somme importante reviendra aux 17 organismes de l'Appui répartis dans toutes les régions du Québec, qui feront des appels de projets auprès d'organismes communautaires et d'entreprises d'économie sociale pour développer des services adaptés aux proches aidants.

Ces projets serviront à fournir du répit à ces proches aidants et du soutien psychosocial dans certains cas, a expliqué en entrevue Guillaume Joseph, directeur général de l'Appui pour les proches aidants d'aînés.

Déjà, l'organisme a annoncé que la région de Montréal recevrait en 2019-2020 près de 3,9 millions, tandis que celle de la Capitale-Nationale se verra octroyer plus de 1,3 million.

C'est l'investissement le plus important annoncé par l'Appui, qui a été fondé en 2009. L'année dernière, l'organisme a commencé à prendre un «rythme de croisière», ce qui lui a permis de dégager plus de sommes, a expliqué M. Joseph.

Selon M. Joseph, les organismes communautaires comme le sien jouent un rôle complémentaire avec le gouvernement du Québec pour soutenir les proches aidants. Et d'ailleurs, le gouvernement du Québec fournit 75% du financement de l'Appui, le reste étant versé par la famille André et Lucie Chagnon.

«Le gouvernement doit en faire, en fait déjà, veut en faire plus. Mais ça ne peut pas reposer que sur le gouvernement, ça repose aussi sur un tissu communautaire», a-t-il soutenu.

Le directeur général de l'organisme laisse toutefois entendre que des sommes supplémentaires seraient les bienvenues.

«Le gouvernement fait une part très grande, mais en même temps, ce serait faux de dire qu'il n'y a pas plus de besoins. En tout cas, il y en aura toujours davantage dans les prochaines années», a-t-il indiqué.

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, doit présenter prochainement sa Politique nationale pour les proches aidants. Celle-ci sera dotée d'un budget et d'un plan d'action, a assuré Mme Blais en décembre dernier.

Dans son premier budget, le gouvernement Legault a réservé 105 millions pour les proches aidants.




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer