Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, lancera dans quatre semaines 16 projets ratios à travers le Québec afin de déterminer le ratio optimal patients-infirmière à appliquer dans les hôpitaux et les CHSLD pour améliorer et réduire la charge de travail des professionnels en soin.

HUGO PILON-LAROSE LA PRESSE

M. Barrette a rencontré mardi la présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), Nancy Bédard, une semaine après leur dernière rencontre où il avait admis que peu avait été fait depuis ans pour réduire la charge de travail des infirmières.

« Ce n'est pas simple, faire un projet ratio. (...) Ça a une certaine complexité qui exige de part et d'autre de suivre une certaine séquence », a prévenu le ministre de la Santé, qui a établi un plan de match avec la leader syndicale pour le prochain mois. 

Ainsi, M. Barrette et Mme Bédard se rencontreront à nouveau dans une semaine afin de choisir les lieux où les 16 projets ratios seront réalisés. Dans tous les cas, chaque région administrative du Québec aura son projet, à l'exception du Grand Nord, réalisé dans un hôpital ou un CHSLD. 

Ensuite, « une équipe conjointe d'experts [de la FIQ et du ministère] détermineront comment réaliser les projets (...) au cours des trois semaines suivantes », a expliqué Gaétan Barrette. Québec et le syndicat détermineront alors les paramètres d'analyse et les données qu'ils souhaitent recueillir afin d'établir de nouveaux ratios. 

Selon le ministre de la Santé, les projets ratios - qui seront lancés graduellement en cascade, dans un mois - dureront entre un et cinq mois. 

« On peut dire que le ministre a fait des grands pas depuis quelques semaines. Il y a trois semaines, on n'avait rien sur les ratios, alors qu'on sort d'ici avec un engagement du ministre [pour des projets] dans chaque région du Québec. (...) C'est positif », a affirmé Nancy Bédard.