Source ID:585550; App Source:cedromItem

Prise de rendez-vous médicaux en ligne: le Canada est en retard

«Actuellement, seulement 7% des médecins canadiens permettent à... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

«Actuellement, seulement 7% des médecins canadiens permettent à leurs patients de prendre leurs rendez-vous en ligne», affirme Jennifer Zelmer, vice-présidente exécutive d'Inforoute Santé du Canada.

Photothèque Le Soleil

À l'heure où de plus en plus de citoyens effectuent une foule de tâches par l'internet, il est temps que plus de médecins adoptent des systèmes de prise de rendez-vous électroniques dans leur clinique, estime Inforoute Santé du Canada.

«Actuellement, seulement 7% des médecins canadiens permettent à leurs patients de prendre leurs rendez-vous en ligne. Or, tant les médecins que les patients bénéficieraient grandement de ce genre de système», affirme Jennifer Zelmer, vice-présidente exécutive d'Inforoute Santé du Canada.

Une étude publiée en mars dernier par HEC Montréal décrit les bénéfices des systèmes de rendez-vous en ligne. Des chercheurs ont suivi six cliniques qui s'étaient dotées d'un tel système. Pendant deux ans, les patients de ces cliniques ont ainsi pu prendre leur rendez-vous médical par l'internet.

L'expérience a été très concluante. La quasi-totalité des patients ont affirmé qu'ils évitaient d'attendre de longues minutes au téléphone, qu'ils pouvaient prendre rendez-vous au moment qui leur convenait et que le système leur permettait de ne pas oublier leur rendez-vous, puisque des rappels leur étaient envoyés par courriel.

Les effets ont aussi été positifs sur les professionnels de la santé. Alors qu'environ 10% des rendez-vous sont manqués dans les cliniques traditionnelles, ce nombre baisse à 2,9% avec le système de rendez-vous en ligne. Une autre étude citée par Inforoute Santé Canada estime que les médecins peuvent économiser 220$ par semaine et par médecin grâce à ce système.

Depuis près de cinq ans, le Dr Brian Gore utilise un système électronique dans sa clinique de Montréal. Selon lui, ses patients ne s'en passeraient plus. «Et nous non plus. Ça nous permet de sauver un temps fou. Notamment parce que les employés n'ont plus besoin de faire de rappels. Et le nombre de personnes ne se présentant pas à leur rendez-vous a radicalement diminué», témoigne-t-il.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer