Source ID:; App Source:

Fermeture de la clinique Morgentaler: moins d'accès à l'avortement

L'avortement n'est couvert par l'assurance-maladie au Nouveau-Brunswick que... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

L'avortement n'est couvert par l'assurance-maladie au Nouveau-Brunswick que si deux médecins certifient qu'il est médicalement requis et qu'il est pratiqué par un spécialiste dans un hôpital agréé.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

La Presse Canadienne
CHARLOTTETOWN

Le Conseil du statut de la femme de l'Île-du-Prince-Édouard craint que la fermeture, en juillet prochain, de la clinique Morgentaler de Fredericton réduira l'accès à un avortement sécuritaire.

Le Conseil déplore que les femmes de l'Île-du-Prince-Édouard devant subir un avortement aient l'obligation de se déplacer jusqu'à Halifax.

La clinique Morgentaler fermera ses portes après 20 ans d'activités au Nouveau-Brunswick, pour des raisons financières. La clinique indique que les femmes ne sont pas capables de payer pour les avortements et que ses revenus n'ont donc jamais compensé ses dépenses. Elle ne peut donc plus continuer d'offrir des services qui ne sont pas défrayés par l'État.

Environ 10% des femmes qui s'y rendent chaque année proviennent de l'Île-du-Prince-Édouard, pour un total d'entre 60 et 70 patientes par année. La province est la seule au Canada qui n'offre aucun service d'avortement sur son territoire.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer