Les autorités de Miami auraient arrêté un des pionniers de l'industrie pharmaceutique canadienne en ligne en vertu d'accusations de vente de médicaments contrefaits.

LA PRESSE CANADIENNE

Selon le Wall Street Journal, Andrew Strempler, âgé de 38 ans, s'est présenté jeudi dans une cour fédérale de Miami.

Le quotidien précise qu'il risque jusqu'à 20 ans d'emprisonnement pour chacune des trois accusations portées contre lui.

Au dire du quotidien, l'ancienne compagnie de M. Strempler, RxNorth.com, a vendu et expédié de faux médicaments et des médicaments incorrectement identifiés à des clients américains sous le faux prétexte que les produits étaient sans danger et légaux en 2005 et 2006.