Source ID:; App Source:

De nouveaux cas au Canada

À Mexico, le port du masques est une... (Photo AFP)

Agrandir

À Mexico, le port du masques est une mesure préventive généralisée. Certains en profitent pour en faire un accessoire étonnant.

Photo AFP

En l'espace de quelques heures, le nombre de cas déclarés de grippe porcine a doublé au Canada, passant de 6 à 13. Aucun cas n'a encore été confirmé au Québec.

À l'échelle mondiale, de nouveaux États se sont ajoutés hier à la liste des pays touchés par la grippe porcine. Mais c'est la situation au Mexique et aux États-Unis qui a surtout retenu l'attention. Chez nos voisins du Sud, au moins 64 cas sont maintenant déclarés. Les autorités enquêtent aussi sur deux morts en Californie qui pourraient être liées à la grippe porcine.

 

Au Canada, sept nouveaux cas de grippe porcine ont été confirmés hier. L'Ontario et la Nouvelle-Écosse comptent quatre cas chacun, la Colombie-Britannique en a trois et deux autres ont été identifiés en Alberta.

«Ces nouveaux cas avaient été anticipés par le gouvernement fédéral et l'Agence de santé publique. Ils ne changent pas le cours de nos actions», a déclaré hier la ministre fédérale de la Santé, Leona Aglukkaq.

Tous les Canadiens infectés sont considérés comme des cas bénins et n'ont pas été hospitalisés. Mais la situation risque d'évoluer, a prévenu l'administrateur en chef de la santé publique, le Dr David Butler-Jones.

«Nous prévoyons qu'il y aura d'autres cas. Des cas qui seront probablement plus sévères et malheureusement, il pourrait aussi y avoir des décès», a-t-il précisé.

Vols suspendus

Le Canada a par ailleurs émis un avis déconseillant aux voyageurs de se rendre au Mexique si ce n'est pas absolument nécessaire. Les États-Unis et des pays européens ont lancé des avis similaires.

La compagnie Air Transat suspend quant à elle ses vols vers le Mexique jusqu'en juin. Elle rapatrie ses clients et employés qui seraient en terres mexicaines. Westjet cessera ses vols vers les destinations mexicaines à compter du 4 mai tandis qu'Air Canada a suspendu tous ses vols à l'exception de ceux vers Mexico.

L'Argentine a décidé de suspendre l'atterrissage des vols en provenance de Mexico jusqu'à lundi prochain. Quant aux autorités cubaines, elles ont annoncé avoir suspendu pour 48 heures toutes les liaisons aériennes avec le Mexique et renforcé les contrôles dans les ports et aéroports.

Désormais, les douaniers canadiens interrogeront les voyageurs qui arrivent «directement du Mexique» sur leur état de santé. Ils leur donneront aussi des conseils s'ils prévoient visiter une ferme, a précisé Patrizia Giolti, porte-parole de l'Agence des services frontaliers du Canada, dans un bref courriel envoyé à La Presse en soirée.

La Presse a révélé hier que des douaniers canadiens de Montréal n'avait posé aucune question concernant les symptômes de la grippe à des voyageuses que revenaient du Mexique. Mme Giolti n'a pas précisé si les voyageurs qui arrivent via un transit aux États-Unis seraient également interrogés.

Mesures d'hygiène

Les autorités rappellent l'importance d'appliquer des mesures d'hygiène de base comme le lavage des mains. Mais il ne faut pas craindre de manger de la viande de porc.

«Il n'y a absolument aucune évidence que le virus de la grippe porcine se transmet par les aliments», a déclaré le Dr Butler-Jones.

Au Québec, aucun cas suspect, probable ou confirmé, de grippe porcine n'a été répertorié. Mais «selon toute probabilité, il y aura des cas au Québec», a affirmé le directeur national de la santé publique, le Dr Alain Poirier.

Le Québec déploie actuellement son plan d'intervention préparé en 2006, dans la foulée de la menace de la grippe aviaire. Un centre de coordination sécurité civile impliquant plusieurs ministères a été créé au cours des derniers jours. Une cellule de gestion stratégique est aussi déployée dans chaque agence régionale de la santé.

Le ministère de la Santé dispose d'un stock de 13 millions de doses d'antiviraux, principalement du Tamiflu, mais aussi du Relenza.

«Il y a une augmentation de la vigilance. Advenant le cas où quelqu'un présenterait des symptômes, on veut agir rapidement. On prend toutes les mesures pour s'assurer qu'on soit en contrôle», a déclaré le ministre de la Santé, Yves Bolduc, soulignant que «ce serait étonnant qu'on échappe» à la grippe porcine.

Une situation sérieuse

L'OMS a d'ailleurs invité les pays à se préparer à une possible pandémie. Le niveau d'alerte est actuellement de quatre sur une échelle de six.

Une pandémie n'est pas inévitable, mais il faut prendre la situation au sérieux, a indiqué le Dr Keiji Fukuda, assistant au directeur général du Health Security and Environment de l'OMS.

«Tous les pays devraient profiter de ce moment pour se préparer à l'éventualité d'une pandémie», a déclaré le Dr Fukuda.

L'OMS signale à ce jour 79 cas de grippe porcine confirmés par des tests en laboratoire, comparativement à 73 lundi.

159 décès au Mexique

Le Mexique demeure le foyer de l'infection, avec plus de 159 décès et près de 2500 cas suspects. Par contre, seulement 26 cas de grippe porcine et 7 décès ont été confirmés en laboratoire.

La situation est également préoccupante aux États-Unis. Le CDC (Centers for Control and Prevention) rapporte 64 cas déclarés dans cinq États américains. Le foyer le plus important se trouve à New York, avec 45 cas. Cette situation pourrait forcer l'OMS à rehausser de nouveau son niveau d'alerte, ont reconnu les autorités hier. Les premiers cas confirmés du virus H1N1 se limitaient à un groupe d'étudiants qui revenaient d'un voyage au Mexique. Mais le virus semble maintenant se propager à leurs proches. L'OMS attend les analyses américaines avant de prendre une décision.

Hier, de nouveaux cas ont été confirmés notamment en Grande-Bretagne, en Espagne, en Israël, en Nouvelle-Zélande.

Avec la collaboration de Tommy Chouinard et Catherine Handfield

 

Vols suspendus

> Air Transat reporte tous ses vols vers le Mexique au 1er juin.

> Air Canada et Vacances Air Canada maintiennent leurs vols vers Mexico, suspendent toutes les opérations à destination de Cancun, Cozumel et Puerto Vallerta jusqu'au 1er juin.

> WestJet et Vacances WestJet cesseront leur service à Cancun, Cabo San Lucas, Mazatlan et Puerto Vallarta, au Mexique, à partir du 4 mai. Le service reprendra le 20 juin sauf pour Cancun. Cette destination sera à nouveau offerte l'automne prochain.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Les hôpitaux montréalais sont prêts

    Santé

    Les hôpitaux montréalais sont prêts

    Bien qu'aucun cas de grippe porcine n'ait été à ce jour dépisté à Montréal, l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal a ouvert son... »

La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer