Au moins une dizaine de personnes, dont une éminente journaliste canado-somalienne, ont perdu la vie dans une attaque perpétrée par des extrémistes en Somalie vendredi.

La Presse canadienne

Une station de radio indépendante établie à Mogadiscio a confirmé à l’Associated Press que la journaliste Hodan Nalayeh et son mari Farid Jama Suleiman figurent parmi les victimes.

Affaires mondiales Canada n’a pas confirmé la nouvelle, mais dit être au courant d’une attaque à la bombe en Somalie et tenter d’obtenir plus d’informations à cet effet.

Un responsable somalien rapporte que des hommes armés ont pris d’assaut un hôtel de la ville portuaire de Kismayo à la suite de l’explosion d’une voiture piégée.

Les rebelles islamistes shebab ont revendiqué l’attaque.

Née en Somalie en 1976, Mme Nalayeh avait passé la majeure partie de sa vie au Canada, d’abord en Alberta, puis à Toronto.

Le Syndicat des journalistes somaliens indique qu’elle était productrice et présentatrice d’Integration TV. Elle venait de rentrer en Somalie, travaillé comme journaliste à Toronto et complété des études au Canada.

« Je suis tellement triste et choquée d’apprendre le décès tragique de @HodanTV et de son mari Farid dans un attentat terroriste, de même que d’autres victimes de cette violence alimentée par la haine », a écrit la chef du Nouveau Parti démocratique de l’Ontario, Andrea Horwath, sur Twitter.

« La positivité sans fin de Hodan et son amour pour les gens étaient une source d’inspiration », a-t-elle ajouté.

L’émission Integration TV avait été lancée par Mme Nalayeh en 2014. Elle lui avait notamment permis d’obtenir une entrevue avec l’ancienne première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne.

La mère de deux garçons avait également fondé le Somali Refugees Awareness Project, une organisation à but non lucratif qui défend les réfugiés somaliens à travers le monde.