Source ID:news·20120829·LA·0016; App Source:cedromItem

Pas de chanson homophobe au Canada

Mhamad Eskandar... (Image tirée de Youtube)

Agrandir

Mhamad Eskandar

Image tirée de Youtube

Mhamad Eskandar peut insulter les gais au Liban, mais ce ne sera pas le cas au Canada. L'organisme Helem, qui se consacre à la défense de la communauté LGBT (lesbiennes, gais, bisexuels et transsexuels) dans le monde arabe, vient d'obtenir que le chanteur n'interprète pas sa chanson homophobe Ded El Enf au cours de ses spectacles du week-end à Montréal et à Ottawa, à la suite d'une entente avec les organisateurs.

«Une victoire? Je ne sais pas, mais on gagne une bataille qui nous permettra peut-être un jour de gagner la guerre», souligne le président de Helem, Sam K.

Helem a vivement dénoncé la venue de M. Eskandar au pays à cause de son succès Ded El Enf, qui ridiculise les homosexuels à grands coups de stéréotypes et de propos méprisants, comparant l'homosexualité à une maladie des faibles. Le vidéoclip, que l'on peut voir sur YouTube, est encore plus explicite.

Au Liban, où l'homosexualité est toujours jugée illégale, la chanson n'a pas créé de controverse. Mais pour Helem, il était hors de question que Mhamad Eskandar traîne ses propos haineux jusqu'en Amérique. «On ne pouvait tout simplement pas laisser passer ça, explique Sam K. On espère seulement que cette histoire donnera un peu d'espoir aux gais du Liban, du Maghreb et du Moyen-Orient.» Les promoteurs du spectacle de M. Eskandar n'ont pas rappelé La Presse.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer