Un pilote de CF-18 a été transporté à l'hôpital avec des blessures de nature encore inconnue, vendredi, après l'écrasement de son appareil pendant une séance d'entraînement pour un spectacle aérien, en Alberta.

LA PRESSE CANADIENNE

Selon un communiqué des Forces armées canadiennes, le capitaine Brian Bews, basé à Bagotville au Québec, a pu s'éjecter de l'appareil avec succès et a été secouru.

L'accident s'est produit aux environs de midi, à l'aéroport de district de la municipalité de Lethbridge, dans le sud de l'Alberta.

Les autorités de la Base des Forces canadiennes Cold Lake ont affirmé que le pilote avait atterri avec force sur le sol et avait été traîné sur la piste.

Selon la capitaine Holly Brown, il était encore trop tôt pour connaître l'état de santé exact du pilote, mais il serait toujours vivant.

Le CF-18 qu'il pilotait était un appareil uniquement utilisé pour les spectacles aériens, a précisé la capitaine Brown, de la 17e Escadre Winnipeg.

Une enquête menée par les autorités militaires et le ministère des Transports a débuté dès que les services d'urgences ont établi le périmètre de sécurité.

La police a affirmé que personne au sol n'avait été blessé.

Le président du spectacle aérien, Robb Engen, a indiqué que l'aéroport de district était fermé au trafic aérien. Une décision quant à la tenue de l'événement sera prise plus tard vendredi.

Selon des témoins, le pilote effectuait des manoeuvres à basse altitude lorsque l'appareil a semblé perdre de la puissance et que des composantes s'en sont détachées.

Selon un site Internet du ministère de la Défense, le capitaine Bews s'est enrôlé dans les Forces canadiennes en 1999. Il a suivi une formation de pilote de l'OTAN à Moose Jaw, en Saskatchewan. Il a été choisi pour piloter un chasseur. En 2004, il réalisait un rêve en volant sur un CF-18 Hornet. Il a été muté à la base de Bagotville en 2008.