C'est maintenant officiel : la Ville de Montréal a perdu 19,3 millions dans la faillite de la Société de vélo en libre-service (SVLS), qui gérait BIXI.

Pierre-André Normandin LA PRESSE

Le trésorier de la Ville vient de rayer cette somme de ses livres, estimant que la Ville ne pourra jamais récupérer le solde du prêt de 37 millions consenti en 2011. Au moment où la faillite a été déclarée en 2014, la majeure partie du prêt restait encore à rembourser.

La vente du volet international a permis de récupérer 4 millions tandis que la Ville a racheté l'ensemble des actifs de la SVLS, dont les vélos et les bornes, pour 12 millions. Ceux-ci ont depuis été confiés à une nouvelle entité, BIXI-Montréal.

Il restait donc 19,3 millions à récupérer dans le processus de dissolution de l'entité mise sur pied en 2009. Montréal considère maintenant que cette somme ne pourra être récupérée.

Cette perte ne devrait pas plomber les finances de la Ville, puisque cette mauvaise créance avait été inscrite à l'exercice financier de 2013.