Les policiers montréalais porteront leur uniforme réglementaire lors des funérailles nationales de l'imprésario René Angélil, a décrété leur syndicat ce matin.

Publié le 18 janv. 2016
Pierre-André Normandin LA PRESSE

La Fraternité des policiers de la Ville de Montréal s'est réunie ce matin pour discuter du service d'ordre que ses membres seront appelés à effectuer vendredi autour de la basilique Notre-Dame de Montréal, où auront lieu les funérailles de l'imprésario. Le syndicat a statué pour le port de l'uniforme réglementaire «exclusivement pour la durée des événements».

Rappelons que les policiers montréalais arborent depuis plusieurs mois le pantalon de camouflage pour protester contre la Loi sur le partage du coût de leur régime de retraite. Leur accoutrement avait soulevé la controverse lors des funérailles de l'ex-premier ministre Jacques Parizeau, incitant le maire Denis Coderre à réclamer une loi pour forcer le port de l'uniforme régulier en tout temps.

Imprésario et mari de la chanteuse Céline Dion, René Angélil a succombé à un cancer la semaine dernière à Las Vegas, à l'âge de 73 ans.