L'aménagement du square Viger par Charles Daudelin sera finalement partiellement sauvé, a annoncé le maire Coderre cet après-midi à Montréal.

Mis à jour le 25 sept. 2015
Philippe Teisceira-Lessard LA PRESSE

La Ville de Montréal fait ainsi marche arrière, trois mois après avoir dévoilé des plans dans lesquels l'oeuvre «Agora» était complètement détruite.

Selon les nouvelles images dévoilées aujourd'hui, qualifiées de «concept actualisé», les architectes de Montréal proposent de conserver la moitié des pergolas de béton du square, ainsi que la fontaine surnommée «Mastodo».

«Ça va respecter l'esprit de l'Agora», a affirmé Denis Coderre, en conférence de presse. «On va beaucoup plus rendre justice à l'oeuvre en faisant ce qu'on fait qu'en la laissant comme ça.»

Le maire a ajouté que la famille Daudelin était «satisfaite de ce concept».

Les travaux s'échelonneront jusqu'à août 2017 et devraient coûter 28,3 millions de dollars.

Denis Coderre a répété à au moins trois reprises qu'il s'agissait d'un concept «final».

Selon lui, il était urgent de refaire le square Viger: trop bétonné, trop fermé et devenu presque exclusivement occupé par des itinérants.