Pour intimider la Corée du Nord, plutôt que d'envoyer un porte-avions, Trump a décidé d'envoyer un avion d'United Airlines.

Stéphane Laporte LA PRESSE