Skippy et Navy feraient une paire de superhéros imbattable si le premier n'était pas 16 fois plus gros que le second.

PHILIPPE TEISCEIRA-LESSARD LA PRESSE

Les deux chiens ont été intronisés hier au très sérieux Panthéon québécois des animaux au cours d'une brève cérémonie pour avoir sauvé des vies humaines. Les bêtes n'ont pas dû comprendre pourquoi elles avaient besoin d'une deuxième médaille.

Skippy, un chihuahua riquiqui de 6 ans, s'est mis à japper en pleine nuit, en juin 2017. Croyant avoir affaire à un voleur, sa maîtresse Jocelyne Bernaquez s'est réveillée et s'est extirpée de son lit. Elle a plutôt trouvé son mari Serge Parent inconscient, terrassé par une hémorragie cérébrale.

M. Parent et son chien ne se trouvaient pas au même étage, mais l'animal a tout de même détecté sa chute.

« Mon petit chien de même pas cinq livres a été capable de sauver mon mari », s'est réjouie Mme Bernaquez hier, encore surprise. « Grâce à lui, on est encore ensemble et mon mari est toujours vivant. C'est le principal. »

Chien policier à la rescousse

Navy, un berger allemand croisé berger belge de 3 ans, a aussi sauvé la vie d'un homme. En septembre dernier, le Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL) recherchait activement un homme suicidaire lorsque sa voiture a été localisée dans un stationnement du parc de la Frayère, à Boucherville.

Le chien policier « a arpenté pendant des heures plus de cinq kilomètres de sentiers, en plus d'effectuer de nombreuses recherches dans les sous-bois et terrains marécageux du parc », a relaté l'Association des médecins vétérinaires du Québec (AMVQ) en pratique de petits animaux, à qui l'on doit l'initiative du Panthéon québécois. Il « a finalement réussi à localiser, inconscient, le corps de l'homme juste un peu avant la tombée de la nuit ».

L'homme a pu être soigné.

« C'est un bon chien, bien dressé », a affirmé son maître, le policier Pascal Belletête, au cours de la cérémonie d'intronisation. « C'est vraiment un animal qui nous aide dans notre métier chaque jour. »

Navy, excité de se retrouver dans un nouvel environnement, ne savait plus où donner de la tête et se jetait d'un côté et de l'autre. Son agitation a encore monté d'un cran lorsque le président de l'AMVQ lui a offert un os géant.

Le Panthéon québécois des animaux, créé il y a plus de 20 ans, compte à présent 54 bêtes, dont 44 chiens, 6 chats et 2 chevaux.