(Québec) Le jury délibérera pour une troisième journée, mercredi, au procès de Carl Girouard, accusé d’avoir arpenté les rues du Vieux-Québec avec un sabre, le soir de l’Halloween 2020, et d’avoir tué deux personnes et blessé cinq autres.

Publié le 17 mai
La Presse Canadienne

L'homme, âgé de 26 ans, est accusé d’avoir utilisé un sabre de style japonais, appelé « katana », pour tuer François Duchesne, 56 ans, et Suzanne Clermont, 61 ans, le 31 octobre 2020.

Il fait face à deux accusations de meurtre au premier degré et à cinq chefs de tentatives de meurtre.

L’accusé a reconnu les attentats, mais ses avocats maintiennent qu’il n’était pas criminellement responsable de ses actes pour cause de troubles mentaux et qu’il ne pouvait pas dissocier le bien du mal.

Si les jurés ne retiennent pas la thèse de la non-responsabilité criminelle, ils devront déterminer quel niveau d’accusation appliquer pour les meurtres de François Duchesne et Suzanne Clermont : meurtre au premier degré, meurtre au deuxième degré ou homicide involontaire.

Le jury devra aussi déterminer si Girouard doit être accusé de tentative de meurtre ou d’un autre chef moins important pour les attaques envers les cinq blessés.

Les 11 jurés ont été séquestrés lundi après 17 jours d’audiences. Leur première journée complète de délibérations s’est déroulée mardi.