(Ottawa) Des restes humains ont été découverts sur les lieux d’une explosion survenue jeudi à Ottawa, mais aucun corps n’a été découvert, ont indiqué les enquêteurs.

Publié le 16 janvier
La Presse Canadienne

La coroner régionale principale de l’Est de l’Ontario, Louise McNaughton-Filion a dit dimanche que l’endroit n’est pas encore assez sûr pour accéder à ces restes.

Elle a mentionné que les enquêteurs iront récupérer les restes et les analyseront dès qu’ils le pourront afin de pouvoir identifier les victimes et déterminer la cause de leur décès.

L’inspecteur Frank D’Aoust, du Service de police d’Ottawa, a raconté que l’explosion chez un fabricant de camions-citernes, Eastway Tank Pump and Meter, et le feu qui a suivi ont provoqué l’effondrement du toit et la destruction totale de certaines parties de l’immeuble.

Des équipes travaillent actuellement pour retirer prudemment les débris et ramasser les preuves, mais leurs progrès sont limités par les conditions instables des lieux et la froide température, a ajouté le policier.

M. D’Aoust dit qu’il ne peut pas dire quand l’enquête sera terminée et les causes de l’explosion seront révélées.

La structure de l’immeuble est en train d’être démantelée et fouillée méthodiquement. C’est une longue procédure qui nécessitera plusieurs jours. Il y a plusieurs, plusieurs couches de débris. Nous devons prendre garde.

L’inspecteur Frank D’Aoust, du Service de police d’Ottawa

L’explosion s’est produite jeudi vers 13 h 30 dans les installations de l’entreprise, qui sont situées dans une zone industrielle du sud d’Ottawa.

La police d’Ottawa a confirmé vendredi matin qu’un homme transporté à l’hôpital dans un état critique était décédé et que quatre hommes et une femme qui auraient été au travail lors de l’explosion sont toujours portés disparus. Elle a aussi indiqué qu’elle ne pensait pas que des survivants seraient retrouvés.