La police de Montréal sollicite l’aide de la population afin d’identifier deux hommes soupçonnés d’être les auteurs d’un incendie criminel dans un restaurant qui est survenu la semaine dernière, dans l’arrondissement d’Anjou.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

Sur des images captées par des caméras de surveillance et relayées par le corps policier mardi, on aperçoit les deux suspects lancer des projectiles en direction de l’immeuble vacant, avant d’entrer à l’intérieur.

Puis, une fois entrés, on peut voir l’un des deux mettre volontairement le feu aux lieux, bidon d’essence à la main. Dans les secondes qui suivent, le duo prend ensuite la fuite à pied.

C’est le 22 avril dernier, en début de matinée vers 6 10, que l’incendie avait été signalé aux autorités, avant d’être rapidement maîtrisé. On n’a toutefois déploré aucun blessé sur place. Le commerce visé, dont le bâtiment est vacant, est situé à l’angle des boulevards Roi-René et Châteauneuf. C’est l’employée de nuit d’une station-service qui a alerté les policiers. Selon nos informations, la travailleuse avait elle-même aperçu deux individus sur les lieux.

Une chauffeuse d’autobus a également vu le duo. « Ils couraient anormalement vite et ne portaient pas de masques. Ils avaient l’air jeunes, entre 18 et 25 ans, je dirais », avait-elle expliqué à La Presse, il y a quelques jours.

Selon le descriptif fourni mardi par les autorités, les deux suspects sont des hommes blancs « de taille moyenne » qui auraient entre 17 et 20 ans.

« Le premier était vêtu d’un chandail noir à capuchon avec fermeture éclair et de longues lignes blanches sur les manches. Il portait également une tuque noire, un masque noir, des oreillettes avec fil pour téléphone cellulaire, des pantalons de sport noirs avec des motifs blancs sur les côtés, des chaussettes blanches et des souliers de course noirs », a relaté le SPVM dans un communiqué.

De son côté, le second suspect, « plus mince que son complice », était vêtu « d’un ensemble en coton ouaté noir, d’une tuque noire, d’un masque noir et de souliers de course noirs de la marque Nike avec des semelles blanches », affirme la police.

Toute personne détenant une information pertinente dans cette affaire est priée de contacter le centre Info-Crime Montréal, en composant le 514 393-1133. Un traitement confidentiel et anonyme peut être assuré. Les autorités indiquent que des récompenses allant jusqu’à 2000 $ peuvent être offertes pour des informations « menant à l’arrestation de suspects », sous certaines conditions.