Une frappe antidrogue « majeure » s’est produite jeudi à Montréal, dans les secteurs de Côte-Saint-Luc, Lachine et Pierrefonds-Roxboro. Les enquêteurs du crime organisé du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont saisi 50 kg de cocaïne et 49 kg de méthamphétamine en cristaux (crystal meth). Plus d’une dizaine de perquisitions ont été effectuées.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

Au total, cinq suspects ont été interpellés dans cette affaire. Peter Taylor, 49 ans, Lauro Baba, 55 ans, Alwin Bentley, 50 ans, Joshua S. Rosenberg, 30 ans, et Caitlyn Dalton, 33 ans, ont tous et toutes comparu au palais de justice de Montréal, jeudi et vendredi.

« Ils font face à des accusations en lien avec le trafic et la possession de stupéfiants ainsi que l’usage et la possession d’armes à feu », a indiqué le SPVM dans un bref communiqué diffusé vendredi après-midi.

En plus des impressionnantes quantités de cocaïne et de méthamphétamine, l’opération policière a permis de saisir « cinq autres types de drogues et de médicaments ». Deux fusils d’assaut et une somme d’environ 100 000 $ en argent comptant ont également été trouvés, avec des bijoux.

L’enquête se poursuivra néanmoins dans ce dossier. Les autorités invitent toute personne qui détiendrait des informations pertinentes sur cette affaire à contacter le centre Info-Crime Montréal, au 514 393-1133. Un traitement anonyme et confidentiel peut être assuré et des récompenses pouvant aller jusqu’à 2000 $ seront offertes pour des renseignements « menant à l’arrestation de suspects ».

Un « chef de file » arrêté à Laval

Cette nouvelle frappe antidrogue survient alors que plus tôt cette semaine, mardi, le SPVM avait annoncé l’arrestation à Laval, la semaine dernière, du « chef de file » d’un réseau actif de trafiquants de drogue de synthèse, ainsi que de trois autres suspects.

Bruno Desjardins, 38 ans, a été arrêté à sa résidence. Il fait face à diverses accusations en lien avec la possession et le trafic de drogues. Après l’arrestation, des perquisitions ont été effectuées dans la résidence en question, ainsi que dans des véhicules appartenant à des « complices » de Bruno Desjardins.

Cette opération a permis la saisie de 1009 comprimés d’isotonitazène, 2,2 kg de crystal meth, 6964 comprimés de méthamphétamine (speed), 8586 ml de GHB ainsi que 17 autres « quantités diverses » de drogues ou de médicaments.