(Cape Dorset) Un homme a été arrêté samedi après un long face-à-face avec les autorités policières près du dépotoir et des hauteurs de Cape Dorset, au Nunavut. L’Équipe d’endiguement de la Division V, ainsi que des négociateurs en cas de situation de crise ont été transportés d’urgence dans la communauté pour aider les agents de la GRC à Cape Dorset dans la gestion de l’incident.

La Presse canadienne

La GRC a rapporté que personne n’avait été blessé.

Les agents avaient reçu des rapports d’un coup de feu possible, qui aurait été tiré par un homme d’âge adulte.

Les résidents avaient reçu l’ordre de rester dans leur maison et d’éviter le secteur pendant que les agents tentaient de localiser le suspect.

L’agent administratif de Cape Dorset, John Hussey, avait affirmé que les autorités tentaient de garder la communauté informée de la situation en envoyant des alertes sur les téléphones cellulaires et en partageant des informations sur Facebook et à la radio.

M. Hussey avait dit que selon sa compréhension de la situation, la police était en contact avec le suspect depuis tard vendredi soir.

L’incident est doublement troublant puisqu’il survient quelques jours à peine après le carnage qui a fait 22 victimes dans une communauté rurale de la Nouvelle-Écosse le week-end dernier, a souligné M. Hussey.

Il a affirmé que la situation avait ébranlé les 1500 résidents de Cape Dorset, une petite municipalité du sud de l’île de Baffin.

« Tout le monde connaît tout le monde et quand quelque chose du genre se produit, toutes les personnes de la communauté sont affectées mentalement, a dit M. Hussey lors d’un entretien téléphonique, samedi. Particulièrement après ce qui s’est produit en Nouvelle-Écosse la semaine dernière. »