Les avocates des Hells Angels et des propriétaires des terrains adjacents au repaire des motards à Sherbrooke, MMylène Lareau et MAnnie Lahaise, ont annoncé hier à l’issue d’une audience devant la Cour supérieure qu’elles déposeraient une requête pour permission d’en appeler devant la Cour suprême du Canada.

Daniel Renaud Daniel Renaud
La Presse

Il y a dix jours, La Presse avait évoqué cette possibilité.

Les Hells Angels contestent un arrêt récent de la Cour d’appel dans lequel le plus haut tribunal de la province affirme ne pas avoir la compétence pour statuer sur la confiscation du local par le Procureur général du Québec.

Il est possible que d’ici environ neuf mois, la Cour suprême annonce si elle entendra ou non la question sur le fond.

Le repaire des Hells Angels de Sherbrooke fait l’objet d’un bras de fer depuis l’opération SharQc, menée il y a 10 ans.

C’est le dernier local de ce groupe de motards à ne pas encore avoir été confisqué et démoli par les autorités. Celui de Sorel avait été incendié en 2008.