La Cour suprême du Canada examinera les principales lois canadiennes sur la prostitution.

LA PRESSE CANADIENNE

Le plus haut tribunal du pays a déclaré jeudi qu'il entendra un appel du gouvernement fédéral qui souhaite faire casser une décision de la Cour d'ùppel de l'Ontario qui légalise les maisons closes.

La Cour d'appel de l'Ontario a estimé que la fermeture des maisons closes augmenterait les dangers auxquels font face les prostituées, car elles seraient contraintes de travailler à l'extérieur.

Le tribunal ontarien a aussi jugé que l'interdiction de vivre des recettes de la prostitution était une mesure inconstitutionnelle.

La Cour suprême entendra également un appel porté par les travailleuses du sexe sur l'interdiction de la sollicitation dans les rues.