La SPCA de Montréal a procédé mardi à la saisie de plus de 36 chats et 57 chiens chez un éleveur situé sur la Rive-Sud.

LA PRESSE CANADIENNE

Ces animaux étaient hébergés dans des conditions qui contrevenaient à la Loi sur la protection sanitaire des animaux et à ses règlements.

Les chats et les chiens saisis étaient élevés à des fins commerciales.

Les animaux ont été retirés des locaux où ils se trouvaient et sont actuellement sous la garde de la SPCA de Montréal, où ils reçoivent l'attention et les soins vétérinaires dont ils ont besoin.

La directrice de la défense des animaux à la SPCA de Montréal, Alanna Devine, estime que les saisies comme celle-ci démontrent que les usines à chiots et à chatons constituent toujours un problème au Québec et que des démarches doivent être entreprises afin de réglementer l'élevage commercial dans la province.