Le Service de la sécurité incendie de la ville de Boisbriand a réussi à contenir les risques d'une réaction chimique, vendredi matin, après avoir été appelé sur les lieux d'un incendie dans le parc industriel de Boisbriand.

LA PRESSE CANADIENNE

Un appel avait été logé au 9-1-1 pour signaler que de la fumée blanche s'échappait d'un réservoir situé à l'extérieur de l'usine Demilec, qui fabrique des systèmes de mousse polyuréthane.

Par mesure de précaution, un périmètre de sécurité a été mis en place dans le parc industriel, situé à l'est de l'autoroute 15. Quelques employés des usines du même secteur ont dû être évacués.

À un certain moment, les autorités ont craint la formation d'un nuage toxique et le Centre de contrôle environnemental du Québec a rapporté des fumées dans le secteur.

Les pompiers, les policiers de la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville ainsi que les intervenants du ministère de la Sécurité publique et du ministère de l'Environnement ont été mobilisés afin de suivre la situation de près.

En début d'après-midi, sur son site web, la Ville de Boisbriand a quant à elle confirmé que la situation était à présent sous contrôle.