(Washington) Deux têtes au lieu d’une seule: le microcosme politique de Washington a dû s’y reprendre à deux fois pour se rendre compte que le sceau du président des États-Unis projeté derrière Donald Trump cette semaine lors d’un discours avait été manipulé pour ressembler à l’aigle à deux têtes russe.   

Agence France-Presse

Celui-ci brandissait également des clubs de golf en lieu et place des habituelles flèches.   

Ce sceau trafiqué était projeté sur un écran blanc derrière le président américain lors d’une intervention mardi auprès d’étudiants de l’organisation Turning Point USA, destinée à fédérer les jeunes conservateurs.

Mais personne n’avait remarqué la supercherie avant un article publié dans le Washington Post jeudi.  

Ces deux transformations du sceau présidentiel, dont le graphisme était autrement ressemblant à l’original, pourraient faire référence aux liens controversés de Donald Trump avec la Russie, ainsi qu’à sa passion pour le golf.   

Selon le Washington Post, ni Turning Point USA ni aucun responsable de la Maison-Blanche n’ont pu expliquer d’où venaient ces modifications, qui pourraient aussi bien être une farce intentionnelle qu’une erreur ayant conduit à utiliser un motif vendu en ligne sur des T-shirt ou des pulls par un site internet anti-Trump.