Les courtes victoires de Laurent Desbois à la mairie d’Outremont et de Caroline Bourgeois à la mairie de Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles ont été confirmées jeudi par la Cour du Québec.

Philippe Teisceira-Lessard
Philippe Teisceira-Lessard La Presse

M. Desbois était candidat sous la bannière d’Ensemble Montréal, la formation politique de Denis Coderre. Il a battu Philipe Tomlinson, maire de l’arrondissement depuis 2017 avec Projet Montréal.

Caroline Bourgeois, une alliée de Valérie Plante, était devenue mairesse de Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles lors d’une élection partielle, en 2018. Elle tentait de garder son siège face à Lyne Laperrière, d’Ensemble Montréal.

Les résultats publiés le soir du scrutin donnaient une avance de seulement 23 voix à M. Desbois et de 303 voix à Mme Bourgeois. Chaque parti a demandé un nouveau dépouillement des boîtes de scrutin, qui s’est achevé jeudi.

« Félicitations Laurent, c’est un grand bonheur de te compter officiellement parmi notre grande famille », a indiqué Ensemble Montréal sur les réseaux sociaux. « Il n’y a pas de doute, l’arrondissement sera entre bonnes mains et retrouvera enfin sa fierté. »

Les résultats du nouveau dépouillement dans le district de Tétreaultville se fait toujours attendre.

Dans les deux derniers jours, la victoire des candidats de Projet Montréal a été confirmée dans deux autres districts, ainsi qu’à la mairie de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce.